Home A LA UNE Scandale au coeur de la République: l’intégralité de la conférence de presse...

Scandale au coeur de la République: l’intégralité de la conférence de presse de Pape Alé Niang à Paris

Revivez l'intégralité de la Conférence de presse de Pape Alè Niang à Paris: Scandale au coeur de la République. Extrait de ce livre: En guise d’exemple l’OFNAC note que le kg de niébé sénégalaise était facturé au COUD à 4 500 FCFA en 2015.

143
0

Revivez l’intégralité de la Conférence de presse de Pape Alè Niang à Paris: Scandale au coeur de la République.
Extrait de ce livre:
En guise d’exemple l’OFNAC note que le kg de niébé sénégalaise
était facturé au COUD à 4 500 FCFA en 2015. Il
en est de même pour les prix homologués.
L’OFNAC révéle aussi qu’aucune facture n’a
été retrouvée pour les décaissements en caisse de
1 512 852 050 FCFA en 2013 et de 350 369 110 FCFA
en 2014, décaissements effectués par M. Mansour
Ndoye dans le cadre des régies d’avance de caisse pour
la restauration des étudiants.
Toujours dans leur enquête, les membres de
l’OFNAC ont constaté que la régie d’avance de caisse
à Dakar ne portait au départ que sur trois restaurants.
Et, au 20 mai 2015, ces restaurants ont pu trouver un
repreneur. En principe, il n’y avait pas lieu de continuer
à faire les achats alimentaires. Pourtant, le régisseur
de Dakar, M. Babacar Diouf a continué à effectuer
le même niveau de dépenses de 150 000 000 FCFA par
décade (tous les 10 jours), comme si de rien n’était et
ce jusqu’au 30 juin 2015.
Fouillant de plus près, les enquêteurs de l’OFNAC
découvriront l’acquisition d’une villa à Ngor-Almadies
par le régisseur de Dakar M. Babacar Diouf, sans oublier
les versements suspects d’espèces retrouvés dans
Licence accordée à Leon Huchard lhuch@hotmail.com – ip:196.207.157.168
92
Scandale au coeur de la République
son compte personnel à Eco Bank à Yoff en septembre
2015 : plus de 22 millions de FCFA non justifiés. Lors
de son audition en présence du commissaire Mody
Ndiaye, le régisseur Babacar Diouf va déclarer ceci
« Bien que je gère des marchés de plus de 2 milliards
par an, je préfère démissionner plutôt que de déclarer mon patrimoine.

Ibra Khady Ndiaye

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here