Home A LA UNE Conférence: les ressources naturelles en Afrique: une bénédiction ou une malédiction ?...

Conférence: les ressources naturelles en Afrique: une bénédiction ou une malédiction ? avec la Participation de Serigne Mansour Sy Djamil

Conférence: les ressources naturelles en Afrique: une bénédiction ou une malédiction ?. Le mouvement Bes Du Niak a organisé le 29 février à Paris une conférence sur la gestion des ressources naturelles en Afrique. Une rencontre qui a permis de mettre sur la table les nombreux défis du secteur économique du continent africain à travers un panel riche et varié. Serigne Mansour Sy Djamil, Ledaer du mouvement Bes Du Niak, Me Abdoulaye Tine : Avocat et Président de l’USL, Toumany Mendy Enseignant -Chercheur au Canada. Saliou Gomis, chargé de la vie politique en France Dame Mbengue : Coordinateur du Parti Bes Du Niak France. Sébastien Perimony : Chargé de Communication du Parti Solidarités et Expert de l’Afrique. Retrouvez l'intégralité de cette conférence en plusieurs parties.

89
0

Conférence: les ressources naturelles en Afrique: une bénédiction ou une malédiction ?.
Le mouvement Bes Du Niak a organisé le 29 février à Paris une conférence sur la gestion des ressources naturelles en Afrique.
Une rencontre qui a permi de mettre sur la table les nombreux défis du secteur économique du continent africain à travers un panel riche et varié.
Serigne Mansour Sy Djamil, Ledaer du mouvement Bes Du Niak,
Me Abdoulaye Tine : Avocat et Président de l’USL, Toumany Mendy Enseignant -Chercheur au Canada.
Saliou Gomis, chargé de la vie politique en France
Dame Mbengue : Coordinateur du Parti Bes Du Niak France.
Sébastien Perimony : Chargé de Communication du Parti Solidarités et Expert de l’Afrique
Thérèse Nguimbous Batjom
Adjointe au Maire chargée de la vie associative
Retrouvez l’intégralité de cette conférence en plusieurs parties.
Ibra Khady Ndiaye

Première Partie :

Deuxième Partie:

Troisième Partie :Questions -Réponses avec le public

Quatrième Partie et Fin de la conférence

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here